Disons le tout net : l’écologie est un naufrage conceptuel sans fin ! Après l’éco-développement, le développement durable, la croissance verte, la décroissance, l’autonomie conviviale, la transition et le survivalisme , voici déjà l’effondrement (avec en “science incarnée” la collapsologie), dont les chantres, le sourire en coin, nous promettent des lendemains qui déchantent ! Comment décliner ces éléments dans le monde de l’entreprise ? Si les modes managériales y font florès, force est de reconnaître le succès constant des normes, labels, procédures et autres référentiels… et leur incapacité à endiguer la crise environnementale et sociétale majeure que nous vivons, et qui est pour beaucoup encore devant nous. Bref, dans un monde d’infobésité redoutable, et dans une incapacité à concevoir un récit positif, n’est-il pas temps de revenir à l’intuition des équipes, à leur flair sans faille, et à une confiance à renouveler avec eux et avec les citoyens ? Si les fablabs ont réussi à toucher le grand public, il est possible que les labs d’innovation touchent également les entreprises. N’est pas start-up qui veut, mais repenser l’utilité sociale et environnementale est la portée de tous.

Partagez sur les réseaux sociaux:

FacebookTwitterLinkedIn


L’innovation au bénéfice des équipes : repenser le récit de l’écologie

Vous pourrez aussi aimer